Les services publics ou les violences des marchés libres ?

couv service public-6.jpg

Sommes-nous des marchandises, jetables à merci, une fois du profit privé réalisé sur notre travail ? Voulons-nous travailler pour que des actionnaires, et des super-riches, le deviennent plus encore, jusqu’à l’absurde ? Voulons-nous payer pour nos enfants à l’école, pour accoucher tranquille, pour nos santés, pour la sécurité alimentaire, pour les routes, les forêts, les égouts, l’eau, etc. ? Et payer plus quand ces services ne sont pas assez rentables pour le privé ? Voulons-nous un droit du travail en miettes, et subir, isolé.es, le bon plaisir des DRH ?

Pas nous.

 

Nous voulons l’inverse : davantage de services publics, les démocratiser, en inventer d’autres, les étendre. Car les services publics, c’est l’égalité, c’est la gratuité ou quasiment, c’est l’aménagement des territoires partout, c’est le meilleur vecteur d’écologie, de protections collectives, de libertés au travail et en dehors, et au final de cohésion et de mixité sociales. 

Le statut des fonctionnaires ne doit pas être démoli, il doit, au contraire, être élargi aux salarié.es du privé !

Nous refusons de laisser les services publics être de plus en plus démantelés depuis 15 ans. Cela doit cesser. Nous n’y parviendrons qu’ensemble.

Ce site est le tien. Il publiera des argumentaires ainsi que les témoignages de restructurations, d’indignations, de résistances, que tu nous enverras. 

 
CE SITE EST LE VÔTRE

Ce site a vocation à partager ce que, nous toutes, et nous tous, vivons.

N'hésitez pas à nous transmettre votre témoignage par e-mail :

Mammouth Pride !

 

Un ministre maintenant oublié qui voulait réduire les services publics, et comprimé toujours plus les personnels, enjoignait de « dégraisser le mammouth ».

Nous répondons : « Mammouth Pride ! », fières et fiers d’être fonctionnaires. Trop longtemps, c’est grâce au silence que les services publics ont été détruits. Rendus silencieux les personnels qui endurent et résistent, rendus silencieux les usagers sans recours, sans issues. Les « modernisations » cassent tout mais à bas bruit. Ce silence, c’est fini. Terminées les censures, les autocensures. Maintenant, nous allons faire du bruit autour des situations qui, partout, dans les services publics, rendent les missions impossibles.

Vous trouverez à côté de ce texte les témoignages que vous nous enverrez. Il est grand temps de l’ouvrir ensemble.

Nous te convions à restituer ce que d’expérience tu as vu et vécu dans la réorganisation de l’espace de travail que, toi-même, tu as subi, ou certains de tes proches. Ou en relatant comment user des services publics est rendu impraticable.

Arrière plan bas
Arrière plan dégradé

Aujourd’hui les services publics sont partout dé-faits. Qui sont ceux qui les cassent ? Au nom de quoi ? Quelles inégalités sont ainsi produites ? Au détriment de qui ? Et pourquoi les services publics ont-ils été construits ?

Cliquez ici pour voir tous les articles

Davantage de services publics est nécessaire. Comment résister à leurs démembrements ? Pourquoi ? Comment les réinventer, les étendre ? Quelles séries d’avantages pour toutes et tous ?

Cliquez ici pour voir tous les articles